Biographies des candidats et déclarations d'intérêt

Mandy Leith

Biographie

En utilisant des technologies de pointe et traditionnelles, Mandy Leith crée des histoires et se sert du récit, du film, des médias sociaux et interactifs pour faciliter un rapprochement : des projets qui inspirent les gens et mobilisent les communautés. Elle œuvre dans la production de documentaires, de médias sociaux, de projets qui touchent le changement social et l’avancement des communautés.

Aprés avoir étudié la Radio, le film et la télévision au Collège Christ Church à Canterbury, Mandy a travaillé comme assistante monteuse à la BBC à Londres. En 1989, Mandy s’installe au Canada; elle travaille comme monteuse à l’Office national du film à Montréal pendant huit ans. Sous la bannière de sa maison de production Media Rising à Victoria, C.B., elle est maintenant productrice, monteuse, éducatrice spécialisée en médias et experte en stratégie de contenu.

Mandy a monté plusieurs documentaires primés, tels que From Baghdad to Peace Country (ONF); The Friendship Village (Cypress Park); Rainwolves (Discovery); Breaking Ranks (Screen Siren/Global/ONF) et Blue Gold: the Tsilhqot’in Fight for Fish Lake, le premier documentaire à servir de preuve dans un plaidoyer de revendications territoriales au Canada.

Mandy est également fondatrice et directrice de OPEN CINEMA, un programme populaire de visionnement de documentaires, qui présente des films dans des petits endroits, tels que bar et café, suivi d’un forum de discussion avec des invités. Fondé en 2003, OPEN CINEMA a récemment été reconnue comme « l’une des entreprises culturelles les plus réussies à Victoria », Michael Reid, Times Colonist.

Pour de plus amples informations : www.MediaRising.tv

Déclaration d'intérêt

Ça fait deux ans que je siège au conseil d’administration national de DOC, ce qui m’a permis d’acquérir une bonne compréhension des défis que doit relever notre industrie. Comme membre du conseil d’adminisration, j’ai collaboré activement au comité des communications et au lancement de la campagne We Love Documentary/J’aime le documentaire, ainsi qu’aux initiatives de planification stratégique à long terme. Quelle belle occasion d’apprentissage que d’essayer de distinguer entre « l’avoine  » numérique de « l’orge » analogique dans ce paysage TDAH pixelé (traduction libre) ! Notre travail ne fait que commencer, alors je mets ma candidature de l’avant pour obtenir, avec votre appui, un nouveau mandat.

La proposition de Kevin McMahon de proclamer le documentaire l’art national du Canada est l’une des propositions les plus intéressantes évoquées au cours des derniers mois. Soutenue par la représentation politique menée par DOC, l’appui de ses membres, ainsi que les efforts de sensibilisation de la communauté dans son ensemble, je crois que nous nous devons de relancer cette proposition jusqu’au Parlement, afin de nous assurer que la production et la distribution de documentaires bénéficient d’un soutien continu dans le pays qui a vu naître et croître cette forme de cinéma.

Lors de ce tournant décisif – nous devons nous munir d’un processus de pensée stratégique; être de notre temps et envisager de nouvelles solutions créatives à de vieux problèmes. Si je suis élue, je me ferai un plaisir de participer à l’élaboration de nouvelles stratégies, de programmes et de politiques qui permettront à l’industrie du film documentaire de prospérer tout au long du 21e siècle.

doc